Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra
Périodes
Types de vestiges

Abbaye cistercienne. Date de fondation communément admise en 1132 bien qu'aucune charte de fondation n'ai été conservée. 1er acte connu date de 1184. les bâtiments claustraux ont beaucoup souffert. Reste la digue et les étangs alimentant le moulin, les jardins et leurs douves, les murs en terrasses, une fontaine monumentale, la sacristie et une partie de l'aile Est.

Aménagement d'un jardin au cours du XVIIe siècle, avec apports de terre arable, aménagement d'allées, installation d'une fontaine et de son adduction d'eau. Ces vestiges correspondraient assez bien avec une description notée dans un texte de 1682 dit "le jardin neuf".

Les structures en dure sont détruites au cours du XVIIIe siècle. Des aménagements antérieurs, difficiles à qualifier, ont été repérés : niveaux de circulation empierrés auxquels deux drains fortement pentus sont associés. Entre ces premiers niveaux reconnus et les constructions des XVIIe et XVIIIe siècles, se succèdent deux rehaussements mêlant terre et matériaux de construction peut-être issus de la destruction de bâtiments ; ils témoignent d'une modification importante de la topographie de la zone.
L'ensemble des bâtiments a subi de très importants remaniements (architecture et hydraulique) que l'on situe entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra
Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra
Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra
Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra
Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra
Plouneour-Menez, Abbaye du Relecq. Cliché Drac Sra