Parcours
Forêts de Huelgoat-Poullaouen et de Fréau

Aventurez-vous dans la forêt de Huelgoat pour découvrir trois époques: le Néolithique, l’âge du Fer et le Moyen Âge.

Le Néolithique (-5 000/ -2 300)

En direction du camp d’Artus, vous verrez le menhir de la mare aux sangliers. En bordure de chemin, ce modeste mégalithe a vécu une drôle d’aventure…

Visitez également le menhir classé de Kerampeulven.

L’âge du Fer (-800 à -52)

Le camp d’Artus se compose d’une double enceinte protégée par des remparts datant de l’âge du Fer. La première enceinte protège un plateau d’une superficie de 30 hectares encadré par des vallées. Une seconde enceinte au rempart plus élevé protège le sommet de ce plateau, sur une superficie de 4 hectares. Dans les années 1930, l’archéologue Mortimer Wheeler y a effectué des fouilles mettant au jour le murus gallicus, système de rempart propre aux Gaulois.

Le Moyen Âge

A l’extrémité nord de la deuxième enceinte, se trouve une motte médiévale qui révèle la présence d’une résidence seigneuriale du Moyen Âge, qui a remployé une partie des vestiges des remparts gaulois.

Toujours au Moyen Âge, n’oubliez pas d’aller jusqu’au bourg de Berrien pour rejoindre hameau médiéval du Goënidou caractéristique du système de la quevaise.

Huelgoat
Finistère
Une capitale de Cité ?
Menhir de Kerampeulven, Berrien
Berrien
Finistère
Graine de menhir Classé monument historique. Kerampeulven signifie littéralement « le village du menhir ». L’étude des noms de lieu (la toponymie) donne de précieuses indications… quand on connaît le breton.
Huelgoat, Menhir
Huelgoat
Finistère
Une énigme Bien qu’elle fût classée dès 1930, la pierre fut perdue durant quelques années.
Huelgoat
Finistère
Réoccupation au Moyen-Age La seconde phase d’occupation du site à la période médiévale, se matérialise par la motte féodale.
Le Goenidou, Berrien
Berrien
Finistère
En 1983, un défrichage au lieu-dit Le Goënidou mettait au jour des vestiges de bâtiments. Après plusieurs campagnes de fouilles, il s’est avéré que le site était un hameau médiéval composé d’au moins cinq ilôts de quatre bâtiments chacun.