Saint-Connan
Périodes
Types de vestiges

 

L’allée couverte ruinée de « Park Kerdic » ou « Park Hiardié » est localisée à 700 m au nord-est du hameau de Coldabry sur une basse terrasse surplombant le ruisseau de la Villeneuve, position topographique peu fréquente pour ce type de monument.

De ce monument funéraire collectif à l’origine recouvert d’un tertre, n’est partiellement conservée que sa structure mégalithique interne sur une douzaine de mètres de longueur, 2 m de large et actuellement enchâssée dans un talus. La sépulture et son couloir, orientés presque nord-sud, sont matérialisés par 8 supports en paroi est, 5 en paroi ouest et 2 dalles de couverture résiduelles. Leur composition granitique indique probablement une origine locale des blocs (granite porphyroïde du massif de Quintin).

Classée parmi les Monuments historiques depuis le 30 juillet 1963, l’allée couverte est mentionnée en l’état dans les inventaires classiques (La Chènelière, 1880, Gaultier du Mottay, 1885, Harmois, 1910). Lors de fouilles menées en 1848 par M. Morvan, maire de Saint-Gildas, un lot d’objets en bronze dont une pointe de lance fut mis au jour et signale une ré-occupation du site à la fin de l’âge du Bronze.

Les allées couvertes représentent les dernières sépultures collectives édifiées et utilisées au Néolithique récent et final entre 3500 et 2300 ans avant notre ère, période du développement de l’agriculture et de l’élevage, de la sédentarisation des populations et de l’émergence des grandes constructions en bois ou en pierres.

Park Kerdic, St-Connan
Park Kerdic, Saint-Connan
Park Kerdic, Saint-Connan
Allée couverte de Parck-Kerdic, Saint-Connan
SAint-Connan
Saint-Connan
Park Kerdic, Saint-Connan
Park Kerdic, Saint-Connan
Park Kerdic, Saint-Connan

Propriété privée.

Site accessible au public.